C’est quoi le problème avec la tige de selle Reverb ?
Avis des lecteurs: 4.5/5 (90%) 6 votes

La Rock Shox Reverb est la première tige de selle télescopique entièrement hydraulique: fonctionnement et commande. Sortie en 2011, elle a été plébiscité à son lancement pour son feeling, l’onctuosité de la manette hydraulique, l’arrêt possible sur tout le débattement, sa belle finition…

De plus, Rock Shox appartenant à Sram, sa généralisation en 1ère monte a été rapide, à une époque où la concurrence était encore faible. Malheureusement, elle a subi pas mal de problèmes qui ont un peu égratigné son image.

La gamme Rock Shox Reverb

La Rock Shox Reverb existe sous 2 modèles différents:

  • Reverb : la 1ère sortie, c’est le modèle avec le passage externe de la durite, la connexion se fait en haut de la tige de selle.
  • Reverb Stealth: le modèle avec passage de la durite en interne, la connexion se fait en dessous de la tige de selle, dans le cadre.

 

On atteint la 3ème génération de Reverb: A1, A2 et B2

  • Reverb A1 (2011-2013): dispose de la bague de tige de selle et de la molette de la manette de couleur argent
  • Reverb A2 & Reverb Stealth A2 (2013-2016): dispose de la bague de tige de selle et de la molette de la manette de couleur noire
  • Reverb B1 & Reverb Stealth B1 (2017-2018): dispose de la bague de tige de selle et de la molette de la manette de couleur noire et d’une inscription « ROCK SHOX » de couleur or sur le haut de la tige de selle.

 

Pour cet article, lorsque je parlerai de Reverb, cela correspondra aux 2 modèles sans distinction, car les 2 sont touchées par les mêmes problèmes.

 

Constitution de la Reverb

Tous les modèles ont plus ou moins la même constitution et fonctionnent de la même manière.
La tige de selle est constituée d’un système hydraulique sous pression et d’une commande au guidon.

Le corps de la tige de selle renferme une chambre d’air et une partie remplie d’huile, séparé par un piston flottant IFP.

  • La chambre d’air sert de ressort, elle doit être à 250 psi, une pression relativement élevée.

    Piston new IFP Rock Shox Reverb & Reverb Stealth

    Piston new IFP Rock Shox Reverb & Reverb Stealth

  • La partie hydraulique correspond à de l’huile de suspension avec une viscosité de 2,5 WT (très fluide). Elle dispose d’une tige perforée (appelé “valve champignon”), on verra plus loin à quoi elle sert.
    Cette partie hydraulique permet de gérer la hauteur de la tige de selle en se bloquant précisément à la hauteur voulue.
  • Le piston IFP est une pièce très importante dans ce dispositif, puisqu’il assure l’étanchéité entre la partie air et la partie hydraulique.

La commande est composée:

  • d’un bouton poussoir
  • d’une molette de réglage pour la gestion de la vitesse de déplacement de la tige de selle
    d’une durite
  • de 2 connectiques
  • et d’huile de fourche 2.5 W, la même que l’on utilise pour la partie hydraulique

La hauteur de la tige de selle est gérée par l’action sur la manette au guidon.
A l’instar d’un frein à disque, le fait d’actionner le bouton pousse l’huile incompressible dans la durite, qui va ouvrir la valve champignon. Cela va libérer le passage de l’huile, poussée par la pression d’air sur le piston flottant.

Cette tige de selle télescopique embarque donc pas mal d’hydraulique, de pièces et de joints dans un encombrement très réduit, et avec toujours l’éternel question du poids en VTT. C’est là que les problèmes commencent !

 

Les différents problèmes de la Reverb

Mais pourquoi ma selle s’enfonce de quelques millimètres quand je m’assois dessus?
Parce que vous avez une tige de selle hydraulique et pneumatique !

 

L’affaissement

Le principal problème de la Rock Shox Reverb est l’affaissement sous le poids du pilote. La tige de selle descend entre 10 et 30 mm, avant de se bloquer. Puis elle remonte de ces quelques millimètres lorsque le pilote se relève.

Cet effet spongieux est dû au fait que de l’air est passé dans la chambre d’huile. En associant de l’huile et un gaz, on obtient de l’émulsion et l’huile n’est plus incompressible.
C’est l’étanchéité du piston flottant IFP qui est la source du problème. Rock Shox en est à sa 3ème version. La dernière génération d’IFP n’empêche pas le problème, mais le limite bien.

Pour allonger la durée de vie de ta tige de selle, lis bien cet article jusqu’à la fin, je te donne un conseil que bien des utilisateurs ne connaissent pas.

Solution: vidange du système hydraulique avec changement du piston IFP pour la dernière version.

Niveau de difficulté: difficile
En effet, cette opération n’est pas simple, même si elle est parfaitement détaillée dans le manuel d’entretien Rock Shox. Elle nécessite de l’outillage spécifique, de la méthode et un peu de patience. Si la purge d’air du système n’est pas parfaite, la tige aura toujours un peu d’affaissement. Pour les énervés, les Reverb ont toujours 2-3 mm d’enfoncement.

Si ta tige de selle à moins de 2 ans, ce problème est, en général, pris en charge par le SAV SRAM (sur présentation d’une facture, bien sûr).

 

Fuite d’huile au niveau de la tige de selle

S’il y a une fuite d’huile sous la tige de selle (dans le cadre), c’est qu’un joint a rendu l’âme. Il faut faire un entretien complet pour changer l’ensemble des joints, piston flottant et remettre de l’huile.

Niveau de difficulté: difficile
Idem qu’au point précédent, mais avec une quinzaine de joints en plus, une bague téflon, des aiguilles… à changer.
Le prix du kit joint complet pique un peu: 70€, en sachant que pour ce prix, il n’y a pas la bague supérieure, gloups…

Ma tige de selle télescopique ne tient pas la pression

Si ta Reverb ne tient pas la pression, c’est qu’il y a une fuite d’air, bah oui, logique.

Dans un 1er temps, vérifier l’obus de valve en le remplaçant. Un obus de valve tubeless ou d’une valve Schrader de chambre à air fait parfaitement l’affaire. Si c’est juste l’obus, c’est parfait.

Sinon, gonfles la tige de selle à 250 psi et plonge-la dans un bac d’eau pour voir d’où l’air s’échappe.

Solution: entretien complet avec changement de l’ensemble des joints

Niveau de difficulté: difficile
Voir ci-dessus

Ma tige de selle télescopique est bloquée

Si ta Reverb ne bouge plus ou qu’elle monte / descend très lentement, il faut vérifier les points précédents: pas de fuite d’huile, ni de perte d’air. Alors, il y a de forte chance pour qu’il y ait de l’air dans la durite.

Solution: purger la manette

Niveau de difficulté: facile
Il suffit de suivre la procédure de SRAM. Je rencontre quand même des manettes qui arrivent mal purgé.

Il faut absolument utiliser des seringues spécifiques pour cette purge. Or de question d’utiliser votre kit de purge plein de DOT, car sinon, c’est poubelle directe !
En effet, il faut utiliser de l’huile Rock Shox Reverb correspondant à de l’huile de suspension de viscosité 2,5 WT.

Fuite au niveau de la durite ou de la connectique

Vis de durite Rock Shox Reverb pour manette Reverb

Vis de durite pour manette Reverb

 

Si ton bouton poussoir ne revient plus, il y a de fortes chances pour que la durite soit percée, qu’une des connectiques ou que le bouton poussoir soient cassés.

La vis qui relie la molette de réglage de la manette à la durite est très fragile. Elle casse facilement sur chute ou en transport.

Solution: remplacer la durite, la connectique ou le bouton poussoir et purger la commande

Niveau de difficulté: facile / moyen
Voir ci-dessus pour purger la manette. Pour le reste, c’est de la mécanique générale.

Ma Reverb a du jeu latéral

Si ta tige de selle présente un jeu latéral important, les pièces liées à l’alignement et au guidage sont usées.

Solution: il faut changer les bagues téflons et aiguilles de guidage. La bague de guidage supérieure fait partie du bouchon supérieur et n’est pas compris dans le service kit complet Reverb.

Niveau de difficulté: facile / moyen
Il suffit de suivre la procédure de démontage et de s’arrêter au bon moment pour ne pas avoir à faire la partie hydraulique.

 

Les différents entretiens & bonnes pratiques préconisés pour la Reverb

Comment entretenir ta Reverb

La Reverb étant une pièce hydraulique, elle demande de l’entretien à l’instar des fourches et amortisseurs. Par rapport à la concurrence, le coût d’utilisation est donc plus élevé.

Rock Shox détaille la fréquence et les procédures de maintenance à réaliser sur les Reverb en fonction des modèles.

On va en retenir 3 principaux:

  • après chaque sortie, voir en cours de sortie: nettoyer le corps et le joints spys de la tige de selle pour ne pas accumuler les saletés: sable, boue, poussières…
  • toutes les 50 heures: démontage pour un nettoyage interne, et un graissage de l’ensemble des joints et pièces de guidage. Il faut utiliser de la graisse bien fluide du type Sram Butter, RSP Kick Slick ou Slick Honey.
  • toutes les 200 heures: entretien complet de la tige de selle avec changements de l’ensemble des joints, du piston IFP et vidange de l’huile de fonctionnement.
  • Purger la manette quand nécessaire

 

 

Depuis le modèle B1, Rock Shox décompose l’entretien des 200H en 2 entretiens distincts: 200H et 400H.

Les bonnes pratiques

  • Le point crucial et que beaucoup de rider ne connaissent pas:

il ne faut jamais porter ton VTT par la selle: cela crée un effet vacuum. L’air passe plus facilement dans la chambre d’huile ce qui provoque l’affaissement de la tige de selle.

  • Stockes ton VTT avec la tige de selle en position haute: cela évite d’ajouter de la surpression sur les joints de la chambre d’air, la Reverb embarquant déjà 250 psi.
  • Ne pas sur-serrer ton collier de serrage de tige de selle: dans de très rare cas, cela peut légèrement déformer la tige de selle, et freiner le déplacement du piston IFP. Le ralentissement de la course a toujours lieu à un endroit bien précis.

 

Alors, ça vaut quoi une Reverb ?

Malgré tous ces problèmes, la Reverb est toujours plébiscité. Rock Shox n’a jamais changé sa vision de la tige de selle télescopique, néanmoins avec l’augmentation des débattements, cela va entraîner toujours plus de contraintes sur les mécanismes: à voir dans l’avenir.

Sur ce marché très concurrentiel, de nouvelles marques émergent avec des visions différentes qui peuvent être source d’innovation: OneUp, Revive. Mais, cela reste des petites marques qui ne peuvent pas lutter en 1ère monte contre les mastodontes Rock Shox, KS ou E13…

 

Mon avis

Pour ma part, je n’ai jamais craqué sur la Reverb, je ne reproche rien à son fonctionnement car l’agrément est top quand tout marche correctement, notamment depuis la nouvelle manette. Je trouve simplement qu’il y a trop de risque de casser.

Ma pratique est orientée Gravity (navettes, bus, Bike Park), trails de montagne, trips VTT… Donc entre les chutes et le transport, il y beaucoup trop de risque d’accrocher la durite et de casser la connectique. Mon choix se porte donc sur des manettes à tirage mécanique, j’ai beaucoup apprécié le modèle Specialized, même si elle n’est pas exempte de défaut.

A l’avenir, je testerai une Revive, une OneUp ou une E13. Et pour info, je garde toujours précieusement une Gravity Dropper Turbo en secours pour moi ou mes clients, ou pour les trips VTT bien roots ou la mécanique n’est clairement pas au programme.

 

Et toi, quels problèmes as-tu rencontré avec ta Reverb ? Quel es ton avis sur cette tige de selle télescopique ? N’hésite pas à partager ton expérience avec les autres lecteurs en commentaires.

Besoin de faire entretenir votre Reverb

Besoin de pièces pour entretenir votre Reverb

risus quis, et, dolor. mi, id ut dapibus elit. massa mattis felis

Cet article vous a plu

Inscrivez-vous à ma Newsletter

Pour revecoir les articles, news, promos...

En bonus: -10% de remise sur votre prochain entretien

Inscription réussie. Vérifier votre boîte de réception ou vos courriers indésirables afin de confirmer votre abonnement.

0